SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

DÉCONFINEMENT : LES ASSOCIATIONS D'AIDE AUX FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES DÉBORDÉES

Lundi 1 Juin - 05:30

COVID-19


La marche contre les violences sexuelles et sexistes faites aux femmes le samedi 23 novembre à Lyon - © Compte Facebook Noustoutes 69
Depuis le 11 mai, les appels se multiplient auprès des associations qui viennent en aide aux femmes victimes de violence. Les besoins matériels sur le terrain sont toujours plus importants.


"Honnêtement, nous n'avons pas eu le temps de comptabiliser le nombre d'appels reçus", avoue Florence Elie, "parce que le téléphone sonne en permanence".

La plupart du temps, ces femmes appellent son association Elien Rebirth pour la première fois. "On a beaucoup de victimes qu'on ne connaissait pas. Certaines nous ont appelés la veille du confinement, elles étaient terrorisées à l'idée de se retrouver avec leurs agresseurs".

Dans de nombreux cas, ce sont aussi leurs proches qui donnent l'alerte, car les victimes sont privées de téléphone, et ne peuvent pas accéder aux réseaux sociaux.

Besoin de solutions durables


Les moyens sur le terrain manquaient déjà avant le confinement. Depuis, avec la multiplication des appels, c'est encore plus compliqué.

L'association Elien Rebirth cherche des solutions durables, notamment dans la région lyonnaise, où elle doit aujourd'hui traiter de nombreux cas.
Florence Elie lance donc un appel à la générosité, en particulier pour aider une jeune femme et ses deux enfants à trouver un logement. "Son bébé de 10 mois a besoin de soins réguliers à l'hôpital, nous cherchons donc un T3 à Bron ou Saint-Priest".



L'association a aussi besoin de meubles ou de vêtements, car de nombreuses victimes quittent leur logement en urgence, sans rien emporter.