SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES MONTAGNES DE L'AIN POURRAIENT PROFITER DE LA CRISE CET HIVER

Mercredi 30 Novembre - 06:30

Société


La station de ski de Menthières, dans l'Ain - © Station de ski de Menthières
Le début de la saison hivernale se fait dans un contexte de crise énergétique et de hausse des prix. Les stations aindinoises espèrent bien tirer leur épingle du jeu.


Il y a quelques jours, les premiers vrais flocons de neige sont tombés sur le col de la Faucille, annonçant le redémarrage de tout un pan d'activité autour de la montagne en hiver. Une bonne nouvelle pour le secteur qui pourrait voir des touristes supplémentaires fréquenter les trois stations aindinoises dans un contexte de hausse des prix.

Ces dernières vont ouvrir leurs pistes le 17 décembre avec pour objectif de faire mieux que l'an dernier et les 70% de taux moyen d'occupation des logements. Si certains fans de poudreuse y viennent évidemment pour pratiquer le ski alpin, d'autres activités sont également ouvertes à tous selon Gilles Brevet, directeur de la communication chez Ain Tourisme. "Les sites nordiques de l'Ain attirent la clientèle sur l'aspect rassurant de la montagne", explique-t-il.



Car dans le département, il en existe huit répartis sur 540 km de pistes. "Ils permettent également de découvrir d'autres activités éloignées du ski alpin comme les balades en chiens de traineaux, en raquette ou la déconnexion dans les paysages enneigés pour passer l'hiver au soleil", affirme Gilles Brevet.

Des forfaits de ski alpin pour 35 euros la journée


Avec un budget sans doute serré pour les loisirs cette saison, le département pourrait bien tirer son épingle du jeu. Dans le département, le prix d'un forfait de ski à la journée défie toute concurrence par rapport aux stations alpines. "L'offre pour le ski alpin est peut-être réduite comparée à la Savoie et la Haute-Savoie, mais les prix sont doux et en dessous de ce qui se pratique dans les stations alpines", reconnait le directeur de la communication d'Ain Tourisme.

Pour la station Monts Jura, le prix d'un forfait pour la journée est de 35 euros. "On est dans une logique de moyenne montagne. Donc pour quelqu'un qui n'a jamais testé ce type d'activité, c'est moins rebutant et plus abordable", conclu Gilles Brevet. Les montages aindinoises ont un dénivelé de 800 à 1700m d'altitude. L'Ain cumule 70 km de pistes de ski alpin et 300 km dédiées à la raquette.