SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MÉTROPOLE DE LYON : GÉRARD COLLOMB DÉVOILE LES GRANDES LIGNES DE SON PROGRAMME

Mardi 15 Octobre - 14:30

Politique


Gérard Collomb en conférence de presse. - © Radio Scoop / Léa Duperrin
Au lendemain de son investiture par La République En Marche (LREM), Gérard Collomb candidat à la présidence de la Métropole de Lyon a tenu une conférence de presse pour présenter les grandes lignes de son programme.


La fin d'un bras de fer. Ce mardi, Gérard Collomb a officialisé sa candidature à la présidence de la Métropole de Lyon. Le comité d'investiture de La République en Marche a tranché, et soutient donc l'actuel maire de Lyon, plutôt que David Kimelfeld.


"La porte reste ouverte"

Pour autant Gérard Collomb ne rejette pas l'idée d'un rapprochement futur avec David Kimelfeld, qui avait par ailleurs annoncé qu'il serait lui aussi candidat, avec ou sans investiture LREM. "J'entends rassembler socialistes, membres du MoDem, de La République en Marche et du centre-droit. Pour tout le monde, la porte reste ouverte", assure le maire de Lyon.

Gérard Collomb a en partie dévoilé le calendrier de sa campagne. Début novembre, "les équipes iront à la rencontre des habitants de la Métropole, une grande enquête sera lancée" avant l'entrée dans la campagne début janvier. "J'ai toujours défendu l'idée d'une campagne courte et cadencée", poursuit le candidat investi.

Logement et mobilité

Parmi les grandes priorités mises en avant, Gérard Collomb entend se concentrer rapidement sur les enjeux liés au logement, "pour une plus grande mixité sociale". Les transports occuperont aussi une large place dans son programme à commencer par le Nœud Ferroviaire Lyonnais ou encore la liaison Lyon-Turin.

Le candidat à la présidence de la Métropole assure enfin que l'enjeu climatique et l'écologie "ne seront pas un angle mort de la campagne", annonçant des actions qui seront menées pour lutter contre la pollution de l'air sur l'agglomération de Lyon.