SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BASKET : LE LYONNAIS PAUL LACOMBE TOUT PROCHE DU MONDIAL

Lundi 19 Aout - 19:30

Basket


Le Lyonnais Paul Lacombe avec le maillot de l'équipe de France - © Bacot / FFBB
Né à Vénissieux et formé à l'Asvel, l'arrière fait partie des 14 joueurs français présélectionnés pour participer au prochain Mondial de basket en Chine (31 août - 15 septembre). Ils ne seront plus que 12 lors du premier match contre l'Allemagne, dimanche 1er septembre...


Radio Scoop : Vous faites partie des 14 joueurs qui s'envoleront pour la Chine ce mardi midi. Dans quel état d'esprit êtes-vous ?

Paul Lacombe : "Je ne peux pas vraiment m'emballer. Je suis content, mais je reste concentré. J'ai encore ma place à jouer car je ne suis pas encore certain d'être dans les 12. J'ai encore cette étape à franchir pour être serein. Quand on en est là, on veut aller jusqu'à la Coupe du Monde."

Vous avez participé à toute la phase de qualification, entamée il y a deux ans. À votre avis, sur quoi cela va se jouer cette dernière sélection ?
"C'est un long chemin. Chaque entraînement va être crucial lors du stage en Chine avant le début des Championnats du Monde, il va falloir montrer des choses. Mais ce sera également une question de profil. Cela dépendra des postes dont le coach aura besoin"

Que représente l'équipe de France pour vous ?
Quand tu joues pour l'équipe de France tu es toujours motivé, quoi qu'il arrive. C'est une approche différente par rapport à celle en club qui est peut-être plus individualiste. Ici, j'ai l'impression de faire partie d'une famille, où la performance individuelle n'est pas du tout importante. Seule la victoire compte.

Vous avez souvent déclaré être le premier fan des Bleus. Maintenant, vous êtes de l'autre côté de la télé...
C'est vrai, maintenant j'ai un pied dedans. J'aurai peut-être la chance de faire partie de cette équipe et du coup...d'être fan de moi-même, c'est assez excitant (rires)