SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

FOOTBALL : LES JOUEUSES D'YZEURE VEULENT REPRENDRE LE CHAMPIONNAT

Mardi 30 Mars - 05:00

Football


Les joueuses du FF Yzeure demandent la reprise du championnat de deuxième division de football féminin. - © FB FFYAA
Le club de football féminin d'Yzeure a lancé une pétition pour demander la reprise du championnat de deuxième division à la date du 18 avril. Les joueuses s'entraînent, mais la Fédération française de football n'a toujours pas tranché sur la suite de la saison et pourrait stopper la compétition.


Pas question d'abandonner. Les footballeuses du FF Yzeure ont lancé une pétition en ligne, demandant la reprise du championnat de deuxième division le 18 avril, comme prévu initialement. La fédération française de football temporise et n'a toujours pas tranché sur la suite de la saison. Le club de l'Allier demande que les cinq derniers matchs de la phase aller se jouent d'ici la fin du mois de juin.

Inégalité entre les hommes et les femmes


Dans son argumentaire, le club de l'Allier explique que trouver cinq dates d'ici fin juin 2021 est tout à fait réalisable. Avec les six matchs déjà joués, cela permettrait de boucler la phase aller du championnat de deuxième division et donc d'obtenir une photographie réelle du niveau des équipes.

Mais le club insiste aussi sur le mauvais traitement réservé au sport féminin en général et au football en particulier. "Il y a 58 clubs masculins qui continuent à jouer et seulement 12 féminins, s'indigne Dominique Darnet, le président du club. La Coupe de France masculine continue, la féminine est arrêtée… Quand on parle d'égalité entre les hommes et les femmes et de développement du foot féminin, il faut effectivement respecter cette égalité".



Le FF Yzeure souligne que ses joueuses s'entraînent entre cinq et huis fois par semaine et qu'elles doivent être considérées comme des professionnelles.

Quelles conséquences pour l'avenir ?


La compétition a repris en deuxième division féminine dans les autres championnats européens. Selon Dominique Darnet, il y a donc un risque très fort que les équipes de D1 féminine aillent recruter dans les autres pays, plutôt qu'en deuxième division française.

Les clubs vont aussi avoir du mal à retenir certaines joueuses. En janvier dernier, le FF Yzeure a perdu sa gardienne américaine, qui a quitté le club faute de visibilité sur la suite.

La pétition du club de l'Allier a déjà recueilli plus de 1 100 signatures.